Tout quitter pour vivre en camping-car !

tout-quitter-pour-vivre-en-camping-car-vivre-dans-un-camping-car-toute-l-annee-changer-de-vie

Ne vous est-il jamais arrivé de vouloir « tout plaquer pour vivre en camping-car » ? Il s’agit là d’une aspiration de plus en plus présente et répandue dans notre société. Nous sommes en effet chaque jour plus nombreux à vouloir changer de vie et à oser « sauter le pas ». Avant de se lancer et vivre dans un camping-car toute l’année, mieux vaut tout même bien se préparer. Découvrez vite comment vous organiser avant de tout quitter pour vivre en camping-car !

Tout quitter pour vivre en camping-car


Les démarches administratives pour vivre dans son camping-car

La domiciliation

Depuis 2017, il n’est plus nécessaire de détenir un livret de circulation et d’être rattaché à une commune pour vivre de façon permanente dans son véhicule. Cependant, pour continuer à recevoir du courrier et avoir un foyer fiscal avec une adresse propre, il demeure impératif d’effectuer une demande gratuite de domiciliation auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la commune de votre choix. Vous disposerez après acceptation d’une adresse valable 1 an. Vous pourrez ainsi la communiquer aux différents organismes et l’utiliser pour tous vos échanges administratifs (impôts,  banque, assurance, factures diverses…). Attention, certaines communes exigeront votre passage plus ou moins régulier pour un contrôle. Mieux vaut donc prendre connaissance des conditions établies par la commune sélectionnée avant d’arrêter votre choix.
Plus d’infos sur le site du Gouvernement 

Sachez encore que d’autres solutions de domiciliation fiscale existent. Vous pouvez ainsi utiliser l’adresse d’un proche (attention aux mauvaises surprises détaillées plus bas), louer un garage ou encore investir dans une parcelle de terrain.

La réception du courrier

Afin de continuer à recevoir votre courrier, de nombreuses solutions existent selon votre choix de vie. Ainsi, si vous demeurez sédentaire et que vous élisez « terrain » ( 😉 ) dans un camping, il est tout à fait possible de faire envoyer votre courrier à la réception de ce dernier.
Si en revanche vous optez pour l’itinérance, vous pouvez demander à un proche de réceptionner votre courrier ou faire appel à des sociétés spécialisées. Ces dernières le recevront pour vous via une boîte postale, comme le fait Le courrier du voyageur. Cette option vous permet de garder un certain contrôle sur votre courrier, grâce notamment à un accès en ligne sécurisé.

Assurance & responsabilité civile

L’assurance du véhicule

Tout quitter pour vivre en camping-car nécessite bien évidemment des aménagements en termes d’assurance. Dans un premier temps, rapprochez-vous de votre assureur camping-car pour l’informer de ce changement d’utilisation à venir du véhicule. L’occasion de faire le point et d’envisager les différentes options. Vous pouvez également prendre contact auprès d’autres sociétés d’assurance afin de comparer les solutions existant sur le marché. Cependant, tout quitter pour vivre dans son camping-car demeurant une situation encore marginale à notre époque, un nouvel assureur pourra se montrer frileux à vous faire signer un contrat.

L’assurance habitation

Dans un second temps, il vous faudra souscrire à un contrat d’habitation spécifique pour continuer à bénéficier de la responsabilité civile, et cela même si vous choisissez de demeurer sédentaire. Un camping-car ne pouvant pas être assuré en tant que résidence principale, soit il vous faudra déjà disposer d’un contrat d’habitation auprès de votre assureur, soit vous devrez faire assurer votre véhicule sur le contrat d’un proche disposant d’une résidence principale.
Prenez bien connaissance des garanties prévues dans votre contrat, notamment si vous envisagez de traverser plusieurs pays. En effet, la plupart des voyages de longue durée ne peuvent excéder 12 mois et il faudra dans certains pays vous acquitter d’une garantie responsabilité civile à la frontière.

NB : si vous avez choisi de tout quitter pour vivre en camping-car hors de nos frontières, il peut s’avérer bien utile de souscrire à une assurance voyage, à ne pas confondre avec l’assurance de votre véhicule

tout-quitter-pour-vivre-en-camping-car_demarches-administratives-formalites

Le budget à prévoir pour vivre dans son camping-car

Impôts et taxes

En tant que véhicule, un camping-car ne peut être assujetti ni à la taxe foncière ni à la taxe d’habitation. Nous vous recommandons cependant de prendre rendez-vous avec votre centre des impôts pour l’informer de votre changement de situation.
Si vous avez choisi de vous domicilier fiscalement chez un proche, sachez que vous serez considéré comme une personne supplémentaire à charge au sein du foyer fiscal. Ce dernier verra donc potentiellement une augmentation de sa taxe d’habitation.

NB : la taxe annuelle sur les résidences mobiles terrestres qui s’adressait aux propriétaires de camping-car l’occupant à titre d’habitation principale a été supprimée le 01/10/2019

L’entretien du véhicule

Nous vous conseillons de budgéter une enveloppe significative pour l’entretien de votre véhicule. Ce montant viendra s’ajouter aux frais d’assurance déjà évoqués précédemment et aux frais généraux de voyage (péages, carburant, gaz, stationnement…).
Ainsi, prévoyez les frais d’entretien de la cellule comme le contrôle d’humidité, ainsi que les dépenses relatives à l’entretien classique de votre véhicule. Surveillez d’autant plus ce dernier que vous vivrez dorénavant à l’intérieur de votre camping-car : produits d’entretien pour l’intérieur/l’extérieur, cuves et réservoirs, pneus, vidanges, plaquettes de frein…
Pour vous aider à quantifier ce budget, voici un tableau récapitulatif que vous retrouverez dans notre article dédié Combien coûte l’entretien de votre véhicule à l’année.

tout-quitter-pour-vivre-en-camping-car_budget-cout-entretien-annuel-camping-car

Tout quitter pour vivre en camping-car : les formalités administratives à l’étranger

Si vous envisagez de traverser plusieurs pays, quelques formalités administratives sont à prévoir : 

-Gardez toujours sur vous et votre smartphone les documents obligatoires : papiers d’identité, ceux du véhicule et permis de conduire valide (permis international le cas échéant). Munissez-vous également de votre certificat d’immatriculation, de votre carte internationale d’assurance automobile et d’un constat européen d’accident.

-Renseignez-vous sur la réglementation routière en vigueur dans le pays.

Prévenez votre conseiller bancaire et étudiez les garanties assurance et assistance offertes pas votre carte de paiement.

-Prenez connaissance de la situation sanitaire du pays visité en consultant l’onglet « Santé » des fiches pays du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (voir plus bas). N’oubliez pas de demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie, valable 2 ans dans les pays membre de l’UE ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Suisse et en Norvège.

– Consultez les conditions de vaccination en vigueur pour les animaux domestiques dans le pays concerné si vous voyagez avec votre fidèle compagnon. Vous retrouverez un dossier complet pour préparer le voyage de votre animal sur anivetvoyage.com. Nous vous recommandons également notre article Vos animaux de compagnie en camping-car !

 💡 Retrouvez tous nos conseils pour bien vous préparer avant de traverser les frontières dans notre article Préparer son voyage en camping-car à l’étranger.

tout-quitter-pour-vivre-en-camping-car_formalites-administratives-demarches-etranger

Pour aller plus loin avant de tout quitter pour vivre en camping-car…

➡ Faites réaliser un diagnostic complet de votre véhicule auprès d’un professionnel avant le départ.

➡ Pensez à vérifier la charge utile du véhicule pour éviter les surpoids éventuels. On vous explique comment faire dans notre vidéo dédiée « Combien bien ranger son camping-car pour partir en voyage ? » :

➡ Pour connaître les formalités administratives en vigueur dans chaque pays traversé, rendez-vous dans l’onglet « Services consulaires » des sites des ambassades et consulats français à l’étranger sur diplomatie.gouv.fr

➡ Vous pouvez également consulter les fiches pays mises à disposition par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Le site vous donne la possibilité de recevoir des alertes par mail ou sms dès qu’une information importante concernant le pays doit être portée à votre connaissance. Pour en bénéficier, votre voyage ne doit pas excéder 6 mois. Plus d’infos sur le service Ariane ici.

➡ Enfin, n’oubliez pas d’embarquer avec vous l’application Park4night pour repérer les meilleures aires et parkings pour votre camping-car !

 

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à le commenter et à le partager !


Anne-Claire

Férue de voyages et de découvertes, je vous fais profiter de mes coups de cœur et des bons plans dénichés au gré de mes pérégrinations. À bientôt sur Wikicampers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Avatar Christophe Arquie : février 15, 2021 at 11:05

    Je voudrais un conseil pour commencer à vivre dans un camping car je veux vivre à l’année dedans je voudrais être conseiller je vous remercie beaucoup pour votre gentillesse

  2. Merci beaucoup pour ce partage, j’ai une question pour se faire livrer des colis, comment faire quand on a pas de réelle adresse ?

    • Bonjour,
      Il faut que vous choisissez le point relais le plus proche de là ou vous vous trouvez.
      Passez une belle semaine sur les routes !


X