Comment conduire un camping-car ?

comment-conduire-un-camping-car

Vous envisagez de partir en roadtrip en camping-car ? Lorsque l’on n’a jamais conduit de véhicule de loisirs, tous les conseils pour une bonne prise en main sont les bienvenus… Découvrez vite les bonnes habitudes à prendre et adopter pour conduire un camping-car en toute sécurité !

Règles de conduite

Règle n°1 : efforcez-vous d’adopter une conduite souple et sereine. Cette règle a pour but de faciliter l’anticipation des freinages ainsi que des virages.

Règle n°2 : doublez les distances de sécurité par rapport à celles exigées pour une voiture.

Règle n°3 : en cas de danger potentiel, il est conseillé de lever le pied de l’accélérateur et de le positionner au-dessus du frein. Plus vous vous montrerez alerte et réagirez vite face au danger, plus vous gagnerez en durée et distance de freinage. Et ainsi, éviterez un potentiel accident…

comment-conduire-un-camping-car-regles-de-conduite

Tâches de conduite

En camping-car, les tâches de conduite prennent d’autant plus leur sens. Petit retour en arrière pour vous rappeler ce bon vieux code : 

1- Percevoir

2- Analyser/Prévoir

3- Décider

4- Agir

Gardez bien à l’esprit que les virages ne se prennent pas de la même façon selon que l’on conduit un véhicule de tel ou tel gabarit. Plus le camping-car est long, plus il faut ouvrir sa courbe le plus largement possible. Cela permet d’éviter de monter sur un obstacle avec les roues arrière ou d’accrocher le flanc du véhicule.

Dans un virage en épingle, il peut arriver que l’on doive empiéter franchement sur la voie opposée. Dans ce cas, il est conseillé de klaxonner ou de s’arrêter pour voir ce qu’il y a en face.

Les descentes ne s’avèrent pas non plus faciles à aborder. Aussi, il est recommandé de rétrograder avant, puis de freiner par à-coups.

comment-conduire-un-camping-car-taches-de-conduite

Conduire un camping-car : nos conseils et recommandations

En cas d’usage intensif du camping-car, il va se produire ce que l’on nomme l’évanouissement des freins. Il s’agit de l’échauffement excessif du circuit de freinage. Cette surchauffe entraîne une perte quasi totale d’efficacité.

Quant aux tendances au roulis et au tangage, elles sont généralement dues à une vitesse excessive. On peut atténuer le roulis au moyen de stabilisateurs. D’une manière générale, les désagréments de ce type sont liés à des problèmes de chargement et de répartition du poids dans la soute à bagage.

comment-conduire-un-camping-car-conseils-recommandations-evanouissement-des-freins-surchauffe-roulis-tangage

Maintenant que conduire un camping-car n’a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à prendre la route de la liberté pour explorer de nouveaux horizons !
💡 Vous n’avez pas encore la chance de posséder un véhicule ? Hâtez-vous de consulter les annonces de camping-cars d’occasion sur notre site !

 

💬 Pensez à échanger à propos de vos expériences, astuces et bons plans personnels dans les commentaires, ainsi que sur nos Groupes Facebook Le Coin des Campers et  Le Carnet de Voyage des Campers ! Et si cet article vous a plu, nous vous invitons à le partager 😉

[AuthorRecommendedPosts post_id="35801"]
Anne-Claire

Férue de voyages et de découvertes, je vous fais profiter de mes coups de cœur et des bons plans dénichés au gré de mes pérégrinations. À bientôt sur Wikicampers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Le maitre mot : Anticipation il faut être concentrer et anticiper au maximum
    tout comme la conduite des véhicules du groupe lourd, Camion, Car et semi
    voilà

  2. Avatar Jacques de Krahe : mai 23, 2022 at 9:00

    A l’approche d’un carrefour, toujours essayer de se positionner perpendiculairement à la voie que l’on va croiser de manière à avoir une vue dégagée, surtout du trafic venant de droite et que la voie où vous circulez aborde le carrefour en oblique.


X