Voyager seul(e) en van/fourgon aménagé

voyager-seul-en-van

Partir seul(e) en camping-car, en van ou fourgon aménagé, beaucoup en rêvent, mais peu dépassent finalement le stade du projet. Pourquoi ? Principalement parce que certains freins paraissent rédhibitoires pour s’engager sur cette voie. S’offrir une parenthèse solo, en tête-à-tête avec soi-même, est pourtant une expérience à vivre ! Nous avons donc rassemblé nos connaissances sur le sujet pour vous aider à passer la première et à gérer les virages de votre tout premier road trip en solitaire. 🙂


Si l’aventure du voyage en véhicule de loisirs vous tente, mais que vous n’êtes pas encore prêt(e) à la vivre seul(e), jetez un œil aux articles suivants, de bonnes alternatives pour vous lancer entouré(e) : 😉

Pourquoi voyager seul(e) en van ?

Les raisons qui peuvent pousser une personne à partir seul(e) en vantrip sont multiples : 

  • mieux apprendre à se connaître, 
  • prendre du recul à un moment clé,
  • vivre une expérience insolite,
  • dépasser des limites et sortir de sa zone de confort
  • assouvir un besoin de liberté
  • revenir à l’essentiel
  • etc.

Quelles que soient les aspirations auxquelles la démarche de voyager en solo réponde, le véhicule aménagé (un van ou un fourgon) sera particulièrement adapté. D’abord parce qu’en véritable petite maison roulante, il permet une autonomie totale où l’on peut se déplacer, dormir, manger, se laver, le tout, au gré de ses propres envies et besoins. Pratique quand on a envie de se retrouver seul(e) !

voyager-solo-en-van

Quels sont les risques à voyager seul(e) en van ?

Ce sont principalement les femmes qui se voient opposer (ou qui s’imposent) cette appréhension face à l’inconnu. « Et si tu tombes en panne ?« , « et si tu te fais découper en rondelles ?« , « et si tu te perds ?« , « et si tu ne trouves pas d’endroit sécurisé où dormir ?« , « et si tu as froid ? »…

Voilà toutes les questions qui affluent dans l’entourage, quand un projet de voyage introspectif en van se dessine. Elles évoquent pourtant des situations qui peuvent survenir tous les jours, dans la vie normale… Bon, le risque de découpage en rondelles est statistiquement plus faible que celui d’avoir froid, on vous l’accorde. Mais vous l’aurez compris, dans la vie, comme dans la vanlife, il y a toujours des solutions, y compris pour ne pas être confondu(e) avec un vulgaire saucisson.

Mais puisqu’il faut toujours imaginer le pire, voilà ce qui pourrait perturber votre roadtrip en van en solitaire.

Les problèmes mécaniques

Là encore, les clichés veulent que les hommes se débrouillent mieux que les femmes en cas de panne. Rien n’est moins sûr, à moins que le voyageur soit aussi mécanicien ou passionné de petit bricolage, toujours les mains dans le cambouis. Or, dans la vie de tous les jours, le premier réflexe quand on tombe en panne est… d’appeler son assureur, à toute heure !

Avant de vous lancer, vérifiez donc que vous disposez d’une assurance tous risques et d’une garantie optionnelle « zéro kilomètre ». Ainsi, tout incident (panne, vol, crevaison, accident ou incendie) trouvera une solution (dépannage, remorquage, taxi ou véhicule de prêt si besoin). 

Attention, la panne d’essence est souvent exclue de cette garantie, car considérée comme une négligence du conducteur. Surveillez votre jauge pour éviter cela. Un petit appel à votre assureur avant le départ vous aidera à savoir quoi faire et à quoi vous attendre en cas de pépin.

Évidemment, si vous partez avec votre propre van, pensez à le faire réviser avant le départ, cela vous mettra en confiance pour vous lancer. Profitez de votre visite chez un garagiste pour lui demander quelques petits conseils pratiques de dépannage rapide, c’est toujours ça de pris et ça peut rendre service ! Un exemple ? Si vous ne savez pas déjà le faire, entrainez-vous à changer un pneu (en commençant par desserrer les écrous…).

Cette précaution fonctionne aussi avec vos proches… votre oncle ou le pote de votre pote est calé en mécanique ? Organisez-vous une petite session pour prendre connaissance des basiques en la matière.

Et si vraiment vous ne vous en sortez pas seul(e), veillez à disposer d’un chargeur de batterie externe, pour pouvoir utiliser votre téléphone à tout moment.

De même, si vous envisagez la location d’un véhicule pour vos vacances en van, demandez les preuves de révisions récentes à son propriétaire.

Les mauvaises rencontres

Dans l’imaginaire collectif, le danger se résume aux mauvaises rencontres. On pense tout de suite à la nuit, qui rend ce type de circonstances plus délicates. Selon le profil de votre véhicule (van ou fourgon aménagé), il se peut que personne ne puisse imaginer qu’une personne dort seule à l’intérieur.

A priori, vous pouvez donc vous reposer tranquille. S’il comporte des ouvertures, il vaut mieux qu’elles soient obstruées par des rideaux occultants et/ou des vitres teintées. Ainsi, vous ne pourrez pas être observé(e) et attirer des yeux mal intentionnés.

Enfin, incluez dans votre révision d’avant départ un check du système de fermeture des portes, s’il est automatique, ou de l’état des serrures, si le véhicule est plus ancien. Et si vous êtes du genre vraiment flippé(e), achetez une centrale d’alarme équipée de capteurs (de mouvements et d’ouvertures) !

Pour le reste, faites confiance à la vie… Vous serez peut-être attaqué(e) par des vaches au réveil, d’abord curieuses, puis agacées par leur reflet sur votre carrosserie mouillée. C’est du vécu et après quelques coups de cornes, elles ont fini par s’éloigner ! 🙂

La mauvaise gestion de la solitude

Que vous ayez espéré ce voyage ou qu’il soit totalement improvisé, vous n’êtes pas à l’abri d’un coup de spleen, petit ou gros. Pas toujours évident de se retrouver face à soi-même. Dans le premier cas, nous vous conseillons de vous divertir, soit dans la nature si la météo le permet, soit avec un bon livre ou un film. Si vous vous sentez complètement à l’arrêt, tentez l’appel à un ami, voire une pause chez l’habitant ou dans une aire de stationnement pour camping-cars où vous ferez des rencontres rassurantes.

Et si c’est trop difficile de poursuivre ce séjour, autorisez-vous à rentrer chez vous ! C’est aussi l’avantage du van : vous pouvez vous écouter, rien n’est réservé ni planifié, libre à vous de faire demi-tour en cours de route. La tentation est grande de vous encourager à poursuivre, car souvent, c’est un bel arc-en-ciel qui surgit après la tempête et peut-être que cette victoire sur vous-même sublimera la fin du voyage… À vous de voir et de décider ! 😉

Surtout, gardez en tête que les petites expériences désagréables, celles qui auront perturbé votre séjour, seront aussi celles qui vous auront fait grandir en vous apprenant quelque chose, la plus infime soit-elle.

voyager-seule-en-van

Nos conseils pour voyager seul(e) en van

Il existe plein de petits tips pour faciliter un voyage en van, et ils valent d’autant plus quand on est seul(e)…

Bien choisir votre itinéraire

Sans aller au bout du monde, la France est un pays qui regorge de pépiètes à découvrir. Planifiez d’abord un itinéraire, dans un coin que vous aimez ou que vous rêvez de connaître. Si vous connaissez des gens sur cet itinéraire, c’est encore mieux. Prévenez-les de votre passage et en cas d’incident, ils seront des points de chute sûrs. Côté aventure, si vous vous sentez un peu fébrile au départ, avancez crescendo et commencez par une nuit en camping avant de vous endormir en pleine nature, en proie aux bruits parfois inquiétants de la nuit !

Utiliser les outils dédiés

Anticipez un peu les lieux où vous vous poserez pour la nuit. Pour cela, utilisez l’appli park4night, où vous trouverez des coins sympas validés par les adeptes de la vanlife. Autre astuce à connaître, l’adhésion à France Passion, un guide et une appli permettant d’être accueilli(e) en toute sécurité chez des producteurs fermiers et vignerons. Et un excellent moyen de découvrir le terroir avec des hôtes passionnés !

Voyager léger(e)

Le voyage en van est synonyme de minimalisme et de circuit court, une belle occasion de vous alléger. Côté vêtements, prenez des chaussures de marche, des bottes et un poncho de pluie. Selon la saison, limitez le reste de votre bagage à l’essentiel en prévoyant des habits confortables (adaptés au très froid ou au trop chaud). Vous pourrez toujours faire une machine sur votre route ou laver votre linge à la main avec de la lessive en feuilles. Si vous pensez renouveler l’expérience et que le véhicule n’est pas équipé d’un coin salle-de-bain, investissez dans une douche solaire.

Consommer local

Soyez fidèle à ces principes et ne vous encombrez pas avec des provisions de nourriture inutiles. Ne prenez que des denrées non périssables et de bonnes quantités d’eau (à transvaser/consommer dans votre gourde). Et pour le reste, vous vous approvisionnerez en chemin, sur des petits marchés, chez des producteurs locaux, au gré de vos rencontres.

S’équiper comme un(e) pro 😉

Voyagez responsable ayant à bord des produits d’hygiène et d’entretien respectueux de l’environnement. Le savon de Marseille et le vinaigre blanc sont par exemple des alliés très polyvalents ! Si vous n’êtes pas encore adepte, vous pouvez aussi vous équiper d’un kit de cosmétiques solides, vous serez conquis par les formats et par les économies réalisées ! Cotons lavables et serviettes en microfibres seront aussi vos meilleurs alliés pour voyager léger.

Et pour le quotidien, équipez-vous de petit matériel utile comme un bon Opinel, une lampe frontale, une gourde, une trousse des premiers secours. Si vous n’avez pas ça chez vous, jetez un œil sur tous les accessoires de voyage proposés sur notre boutique en ligne. 😉

voyager_seul_en_van

Nous espérons que cet article poussera de nombreuses personnes à se lancer dans la formidable aventure que représente le voyage en van en solo ! Il existe de nombreuses ressources inspirantes pour organiser votre voyage en van, en voici quelques-unes :

Et si vous vous sentez prêt(e), vous n’avez plus qu’à dénicher votre véhicule de rêve à louer…

[AuthorRecommendedPosts post_id="38726"]
Amaya

Liberté - Curiosité - Sérénité... Telle est ma devise pour vous accompagner au cours de vos voyages nomades, sur la route de vos rêves et de tous vos projets concrets :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


X